Les bienfaits du CBD
Comment agit le CBD sur notre corps ?

Le système endocannadinoide, ou SEC pour faire court, est un large réseau de récepteurs qui existent au sein de chacun d’entre nous.

Il sert à réguler et équilibrer les fonctions essentielles du corps comme le sommeil, le stress, l’agitation, la douleur, la digestion et plus encore.

Lorsque ces fonctions sont équilibrées, on se sent au meilleur de notre forme, mais notre corps à parfois besoin d’un coup de pouce.

Heureusement, le SEC peut recevoir cette aide de cannabinoides comme le CBD. Cela dit, le CBD n’a pas une action directe. En effet, il va plutôt travailler dans l’ombre pour aider à apaiser les réactions du corps et à soutenir les zones comme le système nerveux central ou digestif.

Le CBD et les autres cannabinoidres ne sont pas des médicaments mais ils peuvent aider à soulager de nombreux symptômes et réactions physiques.

Récepteurs CBD

Le cannabidiol, une molécule bénéfique et sans danger

À l’inverse du THC qui se fixe sur le système nerveux central, caractéristique aux psychotropes, la molécule de CBD est absolument sans risque addictive ni toxique pour l’organisme. Cette distinction a d’ailleurs été validée et reconnue par l’OMS, Organisation mondiale de la santé.

En consommant du CBD, la molécule vient stimuler certains types de récepteurs du corps, sans se lier à eux. Elle produit tout de même un effet sur l’organisme et notamment sur le système endocannabinoïdes, un ensemble de récepteurs cellulaires et de neurotransmetteurs garants de l’homéostasie, autrement dit, la stabilisation physiologique du corps humain.

Le CBD active notamment le récepteur 5-HT1A, qui stimule la production de sérotonine. Cette hormone, dit du bonheur, génère une sensation de bien-être et apaisante. Elle agit favorablement sur les nausées, l’anxiété, les douleurs, ou encore, l’appétit.

Le cannabidiol agit sur les récepteurs d’adénosine, pour une action anti-inflammatoire et apaisante. À son contact, de la dopamine et du glutamate sont également libérés. Des neurotransmetteurs du système nerveux qui vont améliorer, entre autres, les fonctions cognitives, la mémoire et la motivation.

Le CBD comme régulateur physiologique

En 2008 et en 2017, deux études de recherches scientifiques ont mis en lumière l’action du CBD comme régulateur sur le métabolisme : la température corporelle, l’acidité et le taux de sucre dans le sang.
Cet équilibre est obtenu par la stimulation du récepteur TRPV1 comme régulateur de la température et de la douleur.
D’autres études ont démontré l’effet positif du CBD sur le métabolisme du foie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *